Feldarbeit_Wildkatze_Geslin_KORA-7
Feldarbeit_FZ_KORA_0000s_0013_P1080181
Feldarbeit_Luchs_Geslin_KORA-24
Feldarbeit_Luchs_Geslin_KORA-17
Feldarbeit_Luchs_Geslin_KORA-29
previous arrow
next arrow
 
Rapport d'observation

Projet Conservation du lynx 2020 – 2023 (GSD)

Conservation du lynx en Suisse : génétique, santé et démographie.

Un lynx porte son petit à travers une route forestière.
Mère portant son petit. © Michiel van den Bergh/WWF

Les populations réintroduites de lynx eurasiens vivant en Europe occidentale et centrale sont toutes d’une taille restreinte, isolées et menacées par une perte de diversité génétique. En outre, les individus des populations des Alpes et du Jura souffrent de plus en plus de souffle au cœur, une pathologie qui pourrait être due à des facteurs génétiques. Il est d’une importance cruciale de disposer de données à long terme pour les études démographiques, génétiques et sanitaires, afin de pouvoir déterminer les évolutions sur plusieurs générations d’animaux. Ces dernières années, le KORA a pu bénéficier des données provenant d’autres projets sur le lynx en cours et étudier des animaux capturés (voir le projet génétique du lynx). Toutefois, d’autres bases doivent être très rapidement posées pour évaluer l’état de la population de lynx installée partout en Suisse.

Objectif(s)

Ce projet a pour objectifs de permettre une meilleure compréhension de l’influence de la génétique, de la santé et de la démographie sur l’état de conservation des populations de lynx en Suisse et d’élaborer des recommandations concrètes en vue d’une gestion génétique à long terme.

Méthodes

Le projet intégrera les données collectées dans le cadre d’autres projets du KORA ou lors du monitoring réalisé par pièges photographiques et celles qui ont pu être recueillies suite à l’examen de lynx trouvés morts. Nous capturons également des lynx pour les soumettre à des examens vétérinaires et prélever un échantillon sanguin destiné à des analyses génétiques. Les femelles sont équipées de colliers émetteurs pour le suivi de leur reproduction. Quant aux juvéniles, leur survie est surveillée par pièges photographiques.

Informations sur le projet

Le projet GSD de conservation du lynx est mené en concertation avec les services cantonaux d’inspection de la chasse et les gardes-chasse sur place. Les parties dédiées à la génétique et à la démographie sont coordonnées par le KORA et le volet sur la santé est coordonné par le Centre de médecine pour poissons et animaux sauvages. Dans la mesure du possible, nous cherchons également à instaurer des coopérations dans d’autres projets sur le lynx en Europe. Ce projet bénéfice du soutien financier d’une fondation d’utilité publique de la Principauté de Liechtenstein et de la Fondation Haldimann.

Durée du projet : de 2020 à 2023

Zone d’étude : Suisse entière

Partenaires du volet du projet sur la génétique :

  • Institut de génétique (Dr Cord Drögemüller), faculté Vetsuisse, Université de Berne
  • Dr Gabriela Obexer-Ruff, swissuniversities, Berne
  • Dr Carsten Nowak, institut allemand de recherche Senckenberg et musée d’histoire naturelle, section Génétique de la conservation

Partenaires du volet du projet sur la santé :

  • Prof. Dr Marie-Pierre Ryser-Degiorgis, FIWI, Université de Berne
  • Dr Iris Marti, FIWI, Université de Berne
  • Prof. Dr Regina Hoffman, Departement für klinische Diagnostik und Services, Université de Zurich

Interlocutrices au KORA : Dr Christine Breitenmoser-Würsten et Dr Kristina Vogt

Diese Seite verwendet Cookies, um die Nutzerfreundlichkeit zu verbessern. Mit der weiteren Verwendung stimmst du dem zu.