Feldarbeit_Wildkatze_Geslin_KORA-7
Feldarbeit_FZ_KORA_0000s_0013_P1080181
Feldarbeit_Luchs_Geslin_KORA-24
Feldarbeit_Luchs_Geslin_KORA-17
Feldarbeit_Luchs_Geslin_KORA-29
previous arrow
next arrow
 
Rapport d'observation

Programme BLRP de rétablissement du lynx des Balkans

Un lynx des Balkans, photographié dans le massif de la Munella, en Albanie. ©PPNEA/BLRP

Le lynx des Balkans (Lynx lynx balcanicus) est une sous-espèce de lynx eurasien, qui vit dans l’Ouest de la Macédoine du Nord (en particulier dans le parc national de Mavrovo et aux alentours) et dans certaines régions d’Albanie (massif de la Munella au nord et Polis-Gur i Zi-Valamara à l’est). Au Kosovo, le lynx des Balkans n’a été détecté que de manière sporadique dans le parc national Bjeshkët e Nemuna et on estime qu’il n’y a plus que de 20 à 39 individus au total. Le lynx des Balkans a donc été inscrit en 2015 dans la Liste rouge des espèces en danger critique d’extinction de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

De son côté, le KORA s’engage depuis 2006 pour la conservation du lynx des Balkans en collaboration avec des organisations partenaires locales (MES en Macédoine du Nord, PPNEA en Albanie et ERA au Kosovo) et la fondation allemande EuroNatur.

Objectifs et méthodes

La programme BLRP (Balkan Lynx Recovery Programme) a pour objet de sauvegarder les individus encore en vie et de rétablir une population viable en réduisant les principales menaces auxquelles sont confrontés les lynx des Balkans : tirs illégaux de lynx et de leurs proies, perte et fragmentation de leur habitat (notamment des forêts) et durabilité insuffisante des systèmes de chasse et de sylviculture. Le programme se concentre également depuis peu sur les risques liés à la taille depuis longtemps réduite de la population et à la faible variabilité génétique qui en résulte.

Pour résoudre ces problèmes, il applique différentes approches :

  • Promotion de compétences spécifiques et techniques sur place
  • Acquisition de connaissances de base : monitoring et étude du lynx des Balkans, de ses proies et de son habitat
  • Implication de la population et coopération avec les autorités nationales et locales, les groupes d’intérêt et les habitants
  • Encouragement de la collaboration internationale
  • Actions de lobbying en faveur du respect et de l’amélioration de directives et de dispositions légales
  • Création de nouvelles zones de conservation et amélioration des zones existantes afin de préserver la faune et la flore et de promouvoir des moyens de subsistance et des revenus durables pour la population locale

Informations sur le projet

Le programme BLRP est soutenu depuis le départ par la Fondation MAVA.

Durée du projet : en continu depuis 2006

Habitat du lynx des Balkans dans le parc national de Mavrovo en Macédoine du Nord. © MES/BLRP

Régions couvertes par le projet :  Ouest de la Macédoine du Nord, en particulier le parc national de Mavrovo et les régions situées entre Mavrovo et les parcs nationaux de Galitchitsa et du Pelister (mont Karaorman et massif Ilinska-Plakenska), massif Shar Planina au Nord-Ouest et zone de conservation de Jasen dans le Centre-Nord de la Macédoine du Nord ; massif de la Munella et ses environs, Alpes albanaises dans le Nord de l’Albanie, Polis-Gur i Zi-Valamara et autres régions de l’Est de l’Albanie ; parc national Bjeshkët e Nemuna à l’Ouest et parc national de Sharri dans le Sud du Kosovo.

Partenaires du projet :

  • Macedonian Ecological Society (MES), Macédoine du Nord
  • Protection and Preservation of Natural Environment in Albania (PPNEA), Albanie
  • Environmentally Responsible Action (ERA) group, Kosovo
  • EuroNatur Stiftung, Allemagne

Interlocutrice au KORA : Manuela von Arx

Pour plus d’informations : https://www.facebook.com/balkanlynx/

Les membres de l’équipe du BLRP lors de la rencontre des partenaires à Peja, au Kosovo, en octobre 2019. © BLRP

Newsletter:

Édition 01/2021 (EN, AL, MK)

Édition 02/2021 (EN, AL, MK)

Diese Seite verwendet Cookies, um die Nutzerfreundlichkeit zu verbessern. Mit der weiteren Verwendung stimmst du dem zu.