Baer_Ioset_KORA-6
Baer_Ioset_KORA-4
Baer_Ioset_KORA-2
Baer_Ioset_KORA-8
Baer_Ioset_KORA-3
previous arrow
next arrow
 
Rapport d'observation

Détection

Traces

Les traces de l’ours brun peuvent être reconnues facilement. L’ours est un plantigrade et les traces qu’il laisse comportent cinq coussinets d’orteils et des griffes et permettent, comme chez les humains, de faire une distinction entre la patte gauche et la patte droite. La patte avant laisse une empreinte courte et large tandis que dans le cas de la patte arrière, la plante du pied entière est visible. Elle est plus longue que large et peut mesurer jusqu’à 22 cm chez les adultes. La taille de la trace dépend de l’âge de l’animal ; chez les jeunes, les traces peuvent avoir la taille de celles d’un blaireau.

Lorsqu’il marche normalement, l’ours laisse une empreinte de patte arrière qui se superpose à celle de la patte avant, avec un léger décalage vers l’avant. Lorsqu’il court, l’ours se déplace de manière transversale.

Dessin d’une trace de l’ours

Excréments

Les excréments d’ours varient considérablement selon le type d’alimentation qu’ils ingèrent. La plus grande partie de leur nourriture est d’origine végétale. On peut donc y voir des pépins ou noyaux de fruits, des cailloux, de l’herbe et des fragments de racines. Quand leur alimentation est plutôt végétale, les excréments sont mous et informes.

Si l’ours a mangé de la viande, ses excréments ont une forme plus définie et contiennent des poils et des fragments d’os.

Proies

Comportement avec les proies :

L’ours brun tue sa proie de manière caractéristique par des coups de pattes au museau, cou et sur le dos. Les plus grandes proies comme les cerfs peuvent aussi être tuées par des morsures sur le dos et dans le cou. Les os et la peau ne sont pas consommés et la peau est souvent mise de côté. S’il est dérangé, l’ours peut déplacer sa proie, même si elle est de grande taille, sur plusieurs centaines de mètres.

Blessures :

Des blessures profondes peuvent être visibles sur la proie. Les pattes d’un ours peuvent infliger des blessures musculaires graves et entraîner d’importants saignements. Les marques de griffes sont clairement visibles. Les ossatures crâniennes et dorsales sont souvent brisées. Le museau est souvent ensanglanté.

Ingestion des proies :

L’ours commence par ouvrir le ventre et la cage thoracique de sa proie pour accéder aux entrailles. Un ours peut manger plus de 10 kg par jour et consommer une proie entière en une seule fois s’il n’est pas dérangé.

Vocalisation

L’ours brun est un animal plutôt silencieux. Son rugissement est profond et rugueux et il peut émettre un grognement soufflant s’il se sent menacé ou a peur. Sa vocalisation la plus connue est celle du grommèlement sourd.

Diese Seite verwendet Cookies, um die Nutzerfreundlichkeit zu verbessern. Mit der weiteren Verwendung stimmst du dem zu.