Luchs_Geslin_KORA-9
KORA_Luchs_Geslin_Laurent-1
Luchs_Geslin_KORA-6
Luchs_Geslin_KORA-1
Luchs_Geslin_KORA-11
previous arrow
next arrow
 
Rapport d'observation

Piégeage photographique

Aires de référence pour le piégeage-photographique du lynx. © KORA

Les résultats des derniers piégeages photographiques sont consultables en cliquant sur une aire de référence dans la liste ci-dessous. Les rapports des piégeages précédents sont disponibles au format PDF. Les images de lynx provenant des sessions déterministes récentes de piégeage photographique sont également disponibles dans le Monitoring Center de KORA.

Comparaison des densités de lynx dans les différentes aires de référence  Densités de lynx estimées – lynx indépendants pour 100 km² d’habitat favorable avec intervalle de confiance de 95 % – des sessions les plus récentes, dans les aires de référence des compartiments. Les densités sont classées par séquences descendantes.

Comp.Aire de référenceHiverDensitéIC 95 %
IVaSimme-Sarine2020/20214,844,05-5,62
IVcNord du Rhône2018/20193,292,55-4,03
IVbEst de l’Oberland bernois2019/203,132,62-3,64
IaSud du Jura2020/20212,962,29-3,63
IbNord du Jura2018/192,551,91-3,19
IINord-Est de la Suisse2017/182,531,94-3,13
IIIbCentre de la Suisse centrale2019/202,191,81-2,58
IIIaOuest de la Suisse centrale2018/191,30,81-1,79
IVeHaut-Valais2019/200,27
IVdSud du Bas-Valais2018/20190

Aires de référence

Ia Jura Süd

Session la plus récente : 20.11.2020-19.01.2021

949 km², 76 sites avec 152 pièges photos.

Les pièges-photographiques des 76 sites ont fonctionné pendant 4’471 des 4’560 nuits potentielles (98%). Dans l’aire de référence 131 évènements sur 42 sites correspondants à 21 lynx indépendants et 3 juvéniles de 2 portées ont été détectés. L’estimation de l’abondance (intervalle de confiance de 95%) par le modèle de capture-recapture Model Mh était de 23 (22-35) lynx indépendants ce qui correspond à une densité de 2,96 (2,29-3,63) lynx indépendants pour 100 km² d’habitat favorable. La densité estimée n’a pas changé significativement par rapport à la valeur estimée pendant l’hiver 2017/2018.

Sessions :

Sessions de l’ancienne zone de référence Jura Centre :

Ib Jura Nord

Session la plus récente : 05.12.2018–03.02.2019

882 km², 61 sites avec 122 pièges photos.

Les pièges photographiques des 61 sites ont fonctionné pendant 3’607 des 3’660 nuits potentielles (98,6 %). Dans l’aire de référence, 85 évènements sur 42 sites correspondant à 14 lynx indépendants et un juvénile ont été détectés. L’estimation de l’abondance (intervalle de confiance de 95 %) par le modèle de capture-recapture Mh était de 16 (15–24) lynx indépendants, ce qui correspond à une densité de 2,55 (1,91 – 3,19) pour 100 km² d’habitat favorable. La densité a augmenté par rapport à la valeur estimée durant l’hiver 2015/16, mais pas de manière significative.

Sessions :

II Nordostschweiz

Session la plus récente : 01.12.2017–30.01.2018

932 km², 70 sites avec 140 pièges photos.

Les pièges photographiques des 70 sites ont fonctionné pendant 3’963 des 4’200 nuits potentielles (94,4 %). Dans l’aire de référence, 94 évènements sur 36 sites correspondant à 17 lynx indépendants et 8 à 10 juvéniles d’un minimum de 5 portées ont été détectés. L’estimation de l’abondance (intervalle de confiance de 95 %) par le modèle de capture-recapture Modelh était de 20 (18 – 29) lynx indépendants, ce qui correspond à une densité de 2,53 (1,94 – 3,13) lynx indépendants pour 100 km² d’habitat favorable. La densité estimée n’a pas changé significativement par rapport à la valeur estimée pendant l’hiver 2014/15.

Sessions :

IIIa Zentralschweiz West

Session la plus récente : 05.02.2021-06.04.2021

951 km², 76 sites avec 152 pièges photos.

Les pièges-photographiques des 76 sites ont fonctionné pendant 4’242 des 4’440 nuits potentielles (95,5%). Dans l’aire de référence 57 évènements sur 19 sites correspondants à 7 lynx indépendants et 2 juvéniles de 2 portées ont été détectés. L’estimation de l’abondance (intervalle de confiance de 95%) par le modèle de capture-recapture Model Mh était de 7 (7-7) lynx indépendants ce qui correspond à une densité de 0,86 (0,82-0,9) lynx indépendants pour 100 km² d’habitat favorable. La densité estimée est significativement plus basse par rapport à la valeur estimée lors de la dernière session (2018/2019).

Sessions :

IIIb Zentralschweiz Mitte

Session la plus récente : 05.12.2019–03.02.2020

1’051 km², 59 sites avec 118 pièges photos.

Les pièges photographiques des 59 sites ont fonctionné pendant 3’519 des 3’540 nuits potentielles (99,4 %). Dans l’aire de référence, 112 évènements sur 42 sites correspondant à 16 lynx indépendants et 7 à 9 juvéniles d’un minimum de 2 portées ont été détectés. L’estimation de l’abondance (intervalle de confiance de 95 %) par le modèle de capture-recapture Model Mh était de 16 (16 – 16) lynx indépendants, ce qui correspond à une densité de 2,19 (1,81 – 2,58) lynx indépendants pour 100 km² d’habitat favorable. La densité estimée n’a pas changé significativement par rapport à la valeur estimée pendant l’hiver 2016/17.

Sessions :

IVa Simme-Saane

Session la plus récente : 01.12.2020-30.01.2021

1’135 km², 79 sites avec 158 pièges photos.

Les pièges-photographiques des 79 sites ont fonctionné pendant 4’733 des 4’740 nuits potentielles (99,9%). Dans l’aire de référence 332 évènements sur 66 sites correspondants à 46 lynx indépendants et 10-12 juvéniles de 8 portées ont été détectés. L’estimation de l’abondance (intervalle de confiance de 95%) par le modèle de capture-recapture Model Mh était de 52 (48-67) lynx indépendants ce qui correspond à une densité de 4,84 (4,05-5,62) lynx indépendants pour 100 km² d’habitat favorable. La densité estimée est significativement plus haute par rapport à la valeur estimée lors de la dernière session (2017/2018).

Sessions :

IVb Berner Oberland Ost

Session la plus récente : 13.12.2019–11.02.2020

689 km², 47 sites avec 94 pièges photos.

Les pièges photographiques des 47 sites ont fonctionné pendant 2’754 des 2’820 nuits potentielles (97,7 %). Dans l’aire de référence, 155 évènements sur 37 sites correspondant à 17 lynx indépendants et 4 juvéniles d’un minimum de 4 portées ont été détectés. L’estimation de l’abondance (intervalle de confiance de 95 %) par le modèle de capture-recapture Model Mth était de 18 (18 – 25) lynx indépendants, ce qui correspond à une densité de 3,13 (2,62 – 3,64) lynx indépendants pour 100 km² d’habitat favorable. La densité estimée n’a pas changé significativement par rapport à la valeur estimée pendant l’hiver 2016/17.

Sessions :

IVc Rhone-Nord

Aire de référence nord du Rhône IVc (1’150 km²; polygone bleu) avec les dénominations des lynx qui ont été photographiés lors de la session déterministe pour la partie valaisanne (531 km² ; polygone orange) de l’aire de référence. Les ronds avec un point noir indiquent les sites avec au moins une image de lynx, les ronds blancs les sites sans image de lynx. Chaque polygone en couleur englobe les sites où un même individu a été photographié. Les lignes noires délimitent les sous-compartiments de gestion du lynx, les lignes grises fines les frontières cantonales. Régions orange = urbanisations.

Session la plus récente (canton VS) : 15.02.2019–16.04.2019

VS : 531 km², 23 sites avec 46 pièges photos.

L’aire de référence IVc nord du Rhône englobe également des parties des cantons de BE, FR et VD. Le canton du Valais n’a pas participé à la session de l’hiver 2017/2018 pour des raisons politiques. La partie du canton valaisan a cependant été prise en compte un an plus tard : les pièges photographiques posés auprès des 23 sites ont fonctionné pendant 1’356 des 1’380 nuits potentielles, ce qui correspond à un effort de 98,3 %. Dans la partie valaisanne, 56 détections de lynx réparties sur 13 sites correspondant à huit lynx indépendants ont été détectées. Le nombre de juvéniles se monte à deux à trois d’au moins une portée.

Les images de lynx collationnées dans la partie valaisanne ont été combinées avec celles prises dans les parties vaudoises, bernoises et fribourgeoises durant l’hiver précédent pour estimer l’abondance et la densité pour l’ensemble de l’aire de référence Rhône du Nord. L’estimation de l’abondance (intervalle de confiance de 95 %) dans l’aire de référence par le modèle de capture-recapture Mh était de 27 (26 – 43) lynx indépendants, ce qui correspond à une densité de 3,29 (2,55 – 4,03) pour 100 km² d’habitat favorable.

Sessions :

IVd Unterwallis-Süd

Observations occasionnelles collectées dans le Sud du Bas-Valais durant la période (01.01.2019 – 07.06.2019), classées selon les critères SCALP. En rouge les observations indéniables (C1), en bleu celles qui ont été vérifiées par une personne qui a suivi une formation (C2) et en vert celles qui n’ont pas été vérifiées et toutes les observations non vérifiables (C3) telles que les observations directes, les crottes et les cris. L’aire de référence correspond à la ligne bleue. Les lignes noires représentent les limites du sous-compartiment, les lignes grises représentent les limites cantonales. Régions orange = urbanisations. © KORA/GIS

Session la plus récente : 27.02.2019–28.04.2019

1’764 km², 66 sites avec 132 pièges photos.

Les pièges photographiques des 66 sites ont fonctionné pendant 3’876 des 3’960 nuits potentielles (97,9 %). Aucune détection de lynx n’a été répertoriée durant toute la période d’étude. L’abondance dans l’aire de référence est de zéro lynx indépendant, ce qui correspond à une densité de zéro lynx indépendant pour 100 km² d’habitat favorable. Il faut toutefois noter que quelques observations occasionnelles ont été répertoriées durant cette session dans l’aire de référence Sud du Bas-Valais IVd mais aucun indice indéniable (C1) n’y a été annoncé durant la première moitié de l’année 2019. Nous ne pouvons donc pas exclure qu’un lynx, en particulier un individu qui se disperse, était présent dans l’aire de référence au moment de l’étude. Quoi qu’il en soit, on peut assurément conclure que la densité de lynx dans l’aire de référence Sud du Bas-Valais IVd est extrêmement faible.

Sessions :

Hiver 2018/2019: KORA Bericht Nr. 89

IVe Oberwallis

Session la plus récente : 19.02.2020–19.04.2020

1’975 km², 73 sites avec 146 pièges photos.

Les pièges photographiques des 73 sites ont fonctionné pendant 4’250 des 4’380 nuits potentielles (97 %). Dans l’aire de référence, 6 évènements sur 4 sites correspondant à 2 lynx indépendants ont été détectés. Cet échantillon est trop petit pour estimer le nombre de lynx en utilisant des modèles de capture-recapture. En plus des sites équipés de pièges photographiques dans le cadre du monitoring déterministe du lynx, le Service de la Chasse, de la Pêche et de la Faune du canton du Valais a installé plusieurs pièges photographiques à flash infrarouge dans le cadre du monitoring du loup. Le lynx B785 a été photographié sur l’un des sites à trois reprises. Ainsi, au moins trois lynx indépendants différents se trouvaient dans l’aire de référence pendant toute la durée de la session, ce qui correspond à une densité minimale de 0,27 lynx indépendant pour 100 km² d’habitat favorable.

Sessions :

Vc Surselva

Session la plus récente : 18.02.2021-19.04.2021

1’438 km2 76 sites avec 152 pièges photos

Les pièges-photographiques des 76 sites ont fonctionné pendant 4’620 des 4’508 nuits potentielles (97,6%). Dans l’aire de référence 102 évènements sur 34 sites correspondants à 14 lynx indépendants et 5-6 juvéniles de 4 portées ont été détectés. L’estimation de l’abondance (intervalle de confiance de 95%) par le modèle de capture-recapture Model Mh était de 15 (15-33) lynx indépendants ce qui correspond à une densité de 1,3 (0,81-1,79) lynx indépendants pour 100 km² d’habitat favorable. s’agit de la première estimation de densité pour cette aire de référence. 

Sessions:

Aire de référence Surselva (polygone bleu) avec la distribution spatiale des lynx (Polygone Convexe Minimum + zone tampon) photographiés durant l’ensemble de la session déterministe. Bleu : mâle (zone tampon de 1,4 km), rose : femelle (1,2 km), noir : sexe inconnu (1 km). Disques blancs avec un point noir : sites où au moins une photo de lynx indépendant a été prise ; disques blancs avec un point rouge : sites où au moins une photo de lynx a été prise, mais l’individu n’a pas pu être identifié avec certitude ; disques blancs : pas de photo de lynx.

Diese Seite verwendet Cookies, um die Nutzerfreundlichkeit zu verbessern. Mit der weiteren Verwendung stimmst du dem zu.