Wildkatze_Geslin_KORA-7
Wildkatze_Geslin_KORA-2
Wildkatze_Geslin_KORA-14
Wildkatze_Geslin_KORA-8
Wildkatze_Geslin_KORA-13
previous arrow
next arrow
 
Rapport d'observation

Distribution

Suisse

Aire de distibution du chat sauvage d’Europe en Suisse. En rouge : données à partir de 2000, en orange : données avant 2000. Données © CSCF/karch/CCO-KOF 2021 ; fonds de carte © SwissTopo.

En Suisse, le chat sauvage d’Europe, également appelé chat forestier, vit principalement dans le massif du Jura. Considéré pendant des décennies comme une espèce quasiment éteinte, il a cependant vécu une sorte de renaissance ces 25 dernières années, suite, probablement, à une immigration de populations en provenance de la France limitrophe.

Le chat sauvage est adapté aux hivers rigoureux mais sensible à la persistance de manteaux neigeux, qui l’empêche de chasser. Dans les montagnes peu élevées comme le massif du Jura, la population de chats sauvages peut donc fluctuer considérablement en fonction des conditions météorologiques. La douceur croissante des hivers semble toutefois favoriser son retour. En outre, les indices s’accumulent, qui indiquent que l’espèce s’étend aussi actuellement hors du Jura, sa présence ayant été sporadiquement détectée dans l’arc alpin.

Monde

Le chat sauvage d’Europe était autrefois présent dans toute l’Europe, jusqu’au Caucase et à l’Oural. Seule la Scandinavie ne comptait aucune population. Jusqu’à récemment encore, le chat sauvage était persécuté, éliminé et décimé et son habitat détruit sur une grande partie de son aire de distribution. Depuis leur mise sous protection, les populations augmentent cependant à nouveau et se répandent lentement dans les régions où le milieu leur est favorable. On a longtemps supposé que les chats sauvages ne pouvaient vivre que dans des forêts des feuillus mixtes richement structurées, mais il a été démontré que l’espèce était plus adaptable que prévu. Des populations fortement fragmentées subsistent aujourd’hui dans certaines régions d’Europe, de l’Espagne au Caucase.

Répartition mondiale du chat sauvage

Aire de distribution du chat sauvage d’Europe. © IUCN Red List 2015

Systématique

Zone de distribution des deux sous-espèces du chat sauvage d’Europe. © Kitchener et al. 2017

Le chat sauvage d’Europe ou chat forestier Felis silvestris est rattaché au genre Felis, au sein duquel se trouvent six autres espèces : le chat de Biet (Felis bieti), le chaus ou chat des marais (Felis chaus), le chat sauvage d’Afrique (Felis lybica), le chat domestique (Felis catus), le chat des sables (Felis margarita) et le chat à pieds noirs (Felis nigripes).

Felis silvestris est subdivisé en deux sous-espèces : Felis silvestris silvestris, qui vit en Europe, de l’Espagne à l’Europe de l’Est, et Felis silvestris caucasica, que l’on trouve dans le Caucase et en Turquie.

Diese Seite verwendet Cookies, um die Nutzerfreundlichkeit zu verbessern. Mit der weiteren Verwendung stimmst du dem zu.