KORA

L’homme et l'ours

L’ours est craintif et évite généralement l’homme. Ce qu’il réussit la plupart du temps grâce à son excellent odorat et à son ouïe très fine. Des rencontres directes avec l’homme sont rares et les hommes se font exceptionnellement attaquer par les ours. Toutefois des accidents mortels sont connus dans les Balkans, les Carpates et dans la partie européenne de la Russie. Ces dix dernières années, sur l’ensemble de l’Europe il y en a eu environ une douzaine. Les victimes étaient généralement seules en forêt, occupées à des activités silencieuses telles que la recherche de champignons ou de baies par des conditions de vent défavorables. Si un ours est surpris dans de telles circonstances et qu’il se sent menacé, la situation peut devenir critique, en particulier s’il s’agit de femelles accompagnées de jeunes. Les promeneurs qui marchent sur les chemins n’ont pratiquement rien à craindre, surtout s’ils se déplacent de façon audible et en groupes. La prédilection de l’ours pour le miel est légendaire et il arrive fréquemment que des ruches soient pillées. L’installation de clôtures électriques permet de protéger efficacement les ruchers. L’ours peut aussi tuer des animaux de rente. Les moutons qui pâturent sans protection sont particulièrement exposés. Par contre, si les moutons sont gardés par des bergers et des chiens et qu’ils sont rassemblés dans des parcs la nuit, les pertes restent réduites.