KORA

KORA News

KORA News informieren über die neusten Ereignisse und Forschungsresultate betreffend Raubtiere in der Schweiz und Europa.

Die News sind in den Sprachen Deutsch, Französisch, Italienisch oder Englisch verfasst, einige sind in mehrere Sprachen übersetzt.

Hier können Sie KORA News per E-Mail abonnieren.

KORA News

Kontakt
Montag, 20. März 2017 16:47 Uhr Alter: 189 days

Déplacements de lynx durant l'hiver 2017

Kategorie: Luchs
Cet hiver et l’hiver suivant dans le cadre du programme de déplacements de lynx du Jura et du Nord-Est de la Suisse, 10 individus seront capturés pour le projet de réintroduction dans la Forêt du Palatinat en Allemagne et 2 individus pour renforcer la population de lynx du parc national des Kalkalpen en Autriche.

Selon les spécifications de l’office fédéral de l’environnement, au maximum 10% des effectifs de lynx peuvent être prélevés dans un compartiment de gestion donné. Ce qui correspond actuellement à 3 lynx dans le compartiment Sud du Jura, 4 lynx dans le compartiment Nord du Jura et 2 dans celui du Nord-Est de la Suisse.

Cinq lynx ont déjà été capturés cet hiver et placés dans la station de quarantaine du parc naturel de Goldau afin de réaliser les examens nécessaires avant leur transfert à l’étranger. Trois individus ont été capturés dans le compartiment Sud du Jura et 2 dans le compartiment Nord du Jura. Un lynx mâle du compartiment Sud du Jura a déjà quitté la Suisse pour être lâché dans la Forêt du Palatinat. Deux individus supplémentaires, un mâle et une femelle, provenant également du Sud du Jura ont été amenés en Autriche et lâchés dans le Parc National des Kalkalpen.

Les examens vétérinaires ont révélé que les deux lynx provenant du compartiment Nord du Jura présentaient des anticorps contre le virus de l'immunodéficience féline (FIV). Jusqu’à présent, mis à part un lynx mâle qui avait été capturé l’année passée dans la même région, il s’agit d’après toutes les informations disponibles des premiers félins sauvages en Europe qui présentent des anticorps contre ce virus. Les données disponibles indiquent que le virus a été introduit récemment dans la population de lynx. Afin d’éviter que ces deux lynx ne contaminent d’autres lynx vivant à l’état sauvage, ils ne seront ni déplacés, ni relâchés dans leur ancien domaine vital et seront euthanasiés. Des clarifications supplémentaires sur l’origine et les répercussions de l’infection par FIV seront entreprises dans les semaines et mois à venir.