KORA

Nourriture

Les habitudes alimentaires de l'ours brun européen varient fortement au cours de l'année. Lorsqu'il quitte sa tanière au printemps l'ours ne ressent encore aucune envie de manger car son appareil digestif doit être réactivé lentement. Trois quarts de ses besoins alimentaires sont couverts par des végétaux. Les charognes sont à présent aussi les bienvenues. La proverbiale faim de l’ours s’éveille vers la fin de l'été, lorsqu’il s’agit de constituer assez de réserves de graisses pour passer l'hiver. A ce moment-là, les ours se nourrissent principalement de baies, de fruits, de noix et de miel. Les insectes constituent une source importante de protéines animales. Seuls les ours vivant en Amérique du Nord et en Scandinavie tuent régulièrement des animaux sauvages. Des animaux de rente non protégés peuvent aussi être tués occasionnellement par l’ours brun en Europe. Le repos hivernal de l’ours est un phénomène très fascinant : durant cette période les ours bruns ne se nourrissent plus, ne boivent plus et vivent uniquement de leur réserves de graisses. Ni crotte ni urine ne sont évacuées : l’organisme est capable de recycler l'urée produite par le corps. De plus, les mères fournissent leur lait riche en graisse à leurs petits pendant cette période. Durant le repos hivernal, l'ours peut perdre jusqu'à 30% de son poids automnal.