KORA

Distribution et habitat

L’aire de répartition originelle de l’ours brun s’étend pratiquement sur l’ensemble de l’hémisphère Nord, des toundras arctiques jusqu’aux régions subtropicales. Ses bonnes capacités d’adaptation lui ont permis d’exploiter des milieux très différents tels que les forêts, les steppes, les montagnes escarpées et la toundra arctique. L’augmentation de la population humaine, la déforestation à grande échelle mais aussi les persécutions directes ont contraint l’ours à devenir un animal forestier dans la majeure partie de son aire de répartition originelle voire même conduit à son extinction. La répartition actuelle de l’ours brun européen comprend les Alpes, les Pyrénées, l’Europe de l’Est et du Sud et la Scandinavie. Particulièrement en Europe de l’Ouest, les populations résiduelles sont isolées spatialement et génétiquement et leurs effectifs sont faibles. Des projets coordonnés internationalement sont en cours afin d’empêcher que l'ours brun ne s'éteigne en Europe occidentale et afin de permettre que l’espèce puisse y être réintroduite.

Distribution de l’ours brun dans le monde

L’aire de distribution de l’ours brun s’étend sur une grande partie de l’hémisphère nord. Points noirs: disparue; hachurée en vert : probablement présent; hachurée en rouge: présent. © IUCN Red List

Distribution de l’ours brun en Suisse

En Suisse, il n’existe pas de population résidente de l’ours brun. La carte montre les zones où les individus immigrés en 2015 séjournaient. © KORA

2014

En Suisse, il n’existe pas de population résidente de l’ours brun. La carte montre les zones où les individus immigrés en 2014 séjournaient. © KORA

2010-2012

En Suisse, il n’existe pas de population résidente de l’ours brun. La carte montre les zones où les individus immigrés entre 2010 et 2012 séjournaient. © KORA

2005-2008

La carte montre les zones où les individus immigrés entre 2005 et 2008 séjournaient. © KORA