KORA

Nourriture

Les loups ont une grande capacité d’adaptation en ce qui concerne le choix de leurs proies mais ils chassent principalement les ongulés. Par exemple, en Amérique du Nord, ils se nourrissent de wapitis, caribous, élans ou bisons. Là où les ongulés sont absents, ils se rabattent sur de plus petites proies comme des lièvres ou même des saumons. En Europe centrale, les loups chassent avant tout des cerfs, des chevreuils, des chamois ainsi que des sangliers au Sud de l’Europe. Ils tuent occasionnellement des renards, des animaux de rente et des micromammifères ou peuvent même se nourrir de charognes.

Le loup est un chasseur opportuniste qui poursuit ses proies et tue chaque fois qu’il en a l’opportunité. Ce comportement est logique puisque ses attaques ne sont pas toutes couronnées de succès,  il doit donc parfois jeûner pendant de longues périodes et il ne peut pas se permettre de passer à côté d’une proie. C’est pourquoi l’instinct de prédation du loup peut être déclenché de façon répétée par les animaux de rente qui s’enfuient : par exemple dans un enclos à moutons, s’ils restent regroupés et ne fuient pas, le loup tue davantage que ce qu'il peut consommer.